Téléphone : 02 51 98 46 84 - Email : contact@adn-rh.fr

Le sourcing en recrutement 🔎

Aujourd’hui nous vous parlons de sourcing. Car oui nous sommes sourceurs, mais non nous ne recrutons pas avec des baguettes 🤔 [-> Ça c’est un sourcier (et il cherche de l’eau), pas un sourceur]. Nous allons donc vous expliquer une des facettes de notre métier ! : LE SOURCING.

Mais qu’est-ce donc ? 

C’est une étape du processus de recrutement. Ce terme assez générique regroupe plus globalement l’ensemble des actions de recherche, d’identification et d’engagement des personnes MAIS il nous semble primordial de préciser les choses :

Donc après avoir défini précisément le besoin, on en fait ressortir les critères clés et compétences prioritaires recherchés. Classiquement on rédige une annonce : On ECRIT réellement 🖋 en essayant de rester simple mais clair et en s’adressant à notre candidat idéal. Ce n’est pas toujours un exercice facile mais ça c’est un autre sujet (futur sujet, qui sait ? 😉). La diffusion d’une annonce reste une action passive malgré tout.

Le SOURCING 🔎 au contraire est une approche proactive de talents ciblés sur différents outils, médias, réseaux sociaux (Linkedin est notre préféré), jobboards (CV thèques), blogs d’experts et autres bases de données et outils innovants : Bref, partout sur le web.

Attention, on peut vite se perdre dans la jungle du web

Ceci requiert de la méthode et de la technique, notamment de savoir parler le booléen couramment et d’être copain avec Google 😉. Il faut traduire son besoin en mots clés, se mettre dans la peau du futur candidat en pensant à toutes les appellations métiers possibles (etc.), et traduire cela en une sorte d’algorithme qui aboutira à un matching de talents. Le travail d’analyse en amont a donc toute son importance ! A noter que l’intelligence artificielle s’est invitée dans le sourcing depuis quelques années et développe des solutions toujours plus folles et performantes en recrutement prédictif.

Une fois les bonnes personnes identifiées, on les approche avec un message personnalisé afin de les « séduire » et les convaincre -> Il ne faut pas oublier que ces personnes n’ont rien demandé, et ce n’est pas facile d’obtenir leur adhésion/engagement (N’oublions pas non plus que malgré la technologie utilisée, il y a des humains derrière tout ça). Donc ce n’est qu’à ce moment-là que le « talent » sourcé devient potentiellement candidat. Nous pouvons ensuite poursuivre la suite du process avec la phase d’évaluation.

Un sourceur doit donc être curieux, rigoureux, persévérant et astucieux. Il doit être à l’aise avec les technologies et maîtriser son marché/secteur/profil. On est donc loin des pousseurs de cv…
Le sourcing apporte une réelle valeur ajoutée au processus de recrutement. C’est une étape stratégique et très importante du recrutement qui reste encore assez méconnue, mais qui permet pourtant de gagner du temps et d’être plus performant. Une étude Hello Talent rapporte que 80% des candidats passifs sont ouverts à de nouvelles opportunités. Ça laisse penseur…

Chez adn RH nous ne faisons pas du sourcing, nous sommes SOURCEURS (passionnés) et ça change tout.

-> Spéciale dédicace à toute l’équipe de L’école du recrutement pour son travail remarquable en la matière. En tant que Sourceur-Recruteur, merci ! #TruAcademy. 

La #générationZ qualifiée de #zappeurs dans le monde du travail impose un renouveau du management dans les entreprises.

Qui sont-ils ? Les authentiques recruteuses vous dévoilent tout !

La #générationZ, appelée aussi les #hyper-connectés représentent les personnes qui sont nées entre 1995 et 2005. Bercés par les smartphones et les ordinateurs dès leur plus jeune âge, le monde #connecté dans lequel nous évoluons n’est plus un secret pour eux.

Le rapport de fidélisation de la #générationZ à l’entreprise a bel et bien évolué depuis quelques années. Les jeunes transforment leur fidélité au point de vente, grâce aux stories #Snapchat et #Instagram ou l’autonomie, la sociabilité et le plaisir sont au rendez-vous. En effet, les enseignes mettent en place pour eux des programmes de fidélisation centrés sur le développement de liens sociaux, potentiel de différenciation important, et sur l’élaboration d’un plan marketing.

La #générationZ transforme la fidélité entreprise à une fidélité plus sociale, voire même collaborative. Effectivement, la valeur de travail n’est plus au centre de l’existence de ces jeunes recherchant davantage un esprit d’équipe avant même le salaire ou la volonté de travailler à l’international. La bonne ambiance, la cohésion d’équipe ou encore le développement de compétences font partie intégrante de leurs leviers de motivation. Les formations en interne qui permettraient de développer leurs soft skills seraient le moteur de l’innovation et du changement dans l’entreprise. Une clé de réussite pour mieux fidéliser les #Z.

Contrairement aux générations plus anciennes, les #jeunestalents passent d’une fidélité absolue à une fidélité choisie. Malgré la crise du travail, ils se montrent plus exigeants à l’égard de l’entreprise et choisissent délibérément celle où ils seront le plus heureux au travail. Les membres de la #générationZ souhaitent s’épanouir dans un lieu de vie plutôt que dans un lieu de travail. Cette quête de bonheur en entreprise est en phase avec les aspirations de leur génération. D’autre part, leur satisfaction de la reconnaissance se porte essentiellement sur le collaborateur en tant qu’être humain.

La #générationZ bousculerait-elle le monde de l’entreprise ?

Rédigé par Stéphanie #Authentiquestagiaire

loader

Inscription newsletter

Recevez en avant première nos opportunités, nos actus et nos coups de cœur.